LUNCHEXPERTEN.COM Library

Biology

Download E-books Histoire de la notion de vie PDF

By André Pichot

L'ouvrage s'efforce de saisir los angeles suggestion de vie à travers les écrits des plus grands théoriciens de l. a. vie, de l'Antiquité à l'aube de los angeles biologie moderne. Il s'agit d'un advisor de lecture et d'une gigantesque somme de textes - plus de mille extraits d'ouvrages essentiels - commentés et critiqués dans une point of view historique, philosophique et scientifique. C'est aussi l. a. tentative d'éclaircir, par l'histoire d'une suggestion, l. a. philosophie sous-tendant les sciences biologiques actuelles.Texte primary et citations sont différenciés typographiquement. Deux niveaux de lecture sont possibles, soit l'ensemble du texte et des citations, soit le seul texte critical qui forme un tout en lui-même.

Show description

Read Online or Download Histoire de la notion de vie PDF

Best Biology books

Genome: The Autobiography of a Species in 23 Chapters

The genome's been mapped. yet what does it suggest? Arguably the main major clinical discovery of the recent century, the mapping of the twenty-three pairs of chromosomes that make up the human genome increases nearly as many questions because it solutions. Questions that would profoundly impression the best way we expect approximately ailment, approximately toughness, and approximately unfastened will.

This Idea Must Die: Scientific Theories That Are Blocking Progress (Edge Question Series)

The bestselling editor of This Explains every little thing brings jointly one hundred seventy five of the world’s such a lot outstanding minds to take on part. org’s 2014 query: What medical suggestion has develop into a relic blockading human growth? every year, John Brockman, writer of facet. org—”The world’s smartest web site” (The Guardian)—challenges a few of the world’s maximum scientists, artists, and philosophers to respond to a provocative query the most important to our time.

Inquiry Into Life (12th Edition)

Inquiry into lifestyles covers the full box of easy biology, and emphasizes the applying of this information to human matters. in addition to this process, techniques and ideas are under pressure, instead of designated, high-level clinical information and terminology.

The Extended Phenotype: The Long Reach of the Gene (Popular Science)

Through the easiest promoting writer of The egocentric Gene 'This wonderful and thought-provoking e-book is a wonderful representation of why the examine of evolution is in such a thrilling ferment nowadays. ' technological know-how 'The prolonged Phenotype is a sequel to The egocentric Gene . .. he writes so truly it may be understood via somebody ready to make the effort' John Maynard Smith, London evaluation of Books 'Dawkins is sort of incapable of being dull this often marvelous and stimulating publication is unique and provocative all through, and immensely relaxing.

Extra resources for Histoire de la notion de vie

Show sample text content

103. Les êtres qui se forment de cette façon [génération spontanée], aussi bien dans los angeles terre que dans l'eau, naissent tous manifestement au milieu d'une putréfaction avec mélange d'eau de pluie. En effet, alors que l. a. partie douce se sépare et constitue le principe en formation, le résidu prend cette forme particulière [se putréfie]. Rien ne naît d'une putréfaction, mais d'une coction. los angeles putréfaction et les matières pourries sont le résidu de ce qui a subi une coction. [... ] Les animaux et les végétaux naissent dans l. a. terre et dans l'eau, parce que dans los angeles terre existe de l'eau, dans l'eau du souffle, et que celui-ci est tout entier pénétré de chaleur psychique, si bien que tout est, en quelque sorte, plein d'âme. Aussi des êtres ne tardent pas à prendre forme dès que cette chaleur est enclose en un element. Elle se trouve enclose quand s'échauffent les liquides renfermant des éléments solides, et il se forme alors une espèce de bulle d'écume. Quant au degré de noblesse qui caractérise le style en gestation, il dépend de l'enveloppe qui enferme le principe psychique. Et dans ce domaine, un rôle est joué à l. a. fois par le milieu et par l. a. substance qui est enclose. (Aristote, De los angeles génération des animaux, III, 11), 762a 104. [Dans los angeles génération spontanée] d'où vient et quel est le principe correspondant au mâle et qui donne l'impulsion ? [... ] l. a. nourriture est pour les uns l'eau et l. a. terre, pour les autres les produits de ces éléments ; aussi l'action que l. a. chaleur propre aux animaux exerce sur los angeles nourriture, los angeles chaleur ambiante de l. a. saison l'exerce sur l'eau de mer et de los angeles terre : elle les concentre par sa coction et les fait prendre forme. Et los angeles parcelle du principe psychique qui est enfermée et détachée dans le souffle, crée l'embryon et lui imprime un mouvement. (Aristote, De los angeles génération des animaux, III, eleven, 762b) Les animaux ainsi engendrés sont en général des animaux non sanguins, des invertébrés et, spécialement, les plus petits et les plus imparfaits d'entre eux. Ils sont castle divers ; en voici quelques exemples, il y en a une multitude d'autres dans les divers textes d'Aristote (surtout dans Histoire des Animaux). a hundred and five. D'une manière générale, tous les testacés naissent dans le fond de l'eau et par génération spontanée, différents suivant l. a. diversité des fonds : dans los angeles vase se forment les huîtres, dans le sable les conques et les coquillages que nous avons cités, dans les anfractuosités de rochers les ascidies, les anatifes et les espèces communes comme les patelles et les tritons. [... ] Les animaux qu'on appelle les méduses naissent aussi par génération spontanée. [... ] Le bernard-l'ermite se forme originairement de los angeles terre et de los angeles vase, puis il s'introduit dans une coquille vide. [... ] Les animaux qui n'ont pas de coquille comme les orties de mer et les éponges, naissent de l. a. même façon que les testacés, dans les trous de rochers. (Aristote, Histoire des Animaux, V, 15-16, 547b-548a) 106. Les insectes qui, sans être carnivores, vivent des sérosités d'une chair vivante, comme les poux, les puces et les punaises, produisent tous par copulation ce que l'on appelle les lentes, mais de ces lentes ne naît rien d'autre.

Rated 4.04 of 5 – based on 43 votes